MENU

Language

Show contents for

L’agriculture un secteur passionant pour les jeunes : réussir cést possible!

Alice waters her plantsDans un contexte global marqué par la mondialisation, le  terrorisme, les guerres, les catastrophes naturelles, le déplacement de la population en quête des meilleures conditions de vie et de manière plus accentuée le dérèglement climatique, le jeune doit définitivement s’ériger en acteur du développement. Il doit pouvoir mettre à profit sa force, sa santé et son dynamisme pour signer come un acteur incontournable du développement. L’agriculture se présente de plus en plus  aujourd’hui comme le levier du développement économique. En effet, investir dans l’agriculture, capacité les jeunes, les femmes, les petits producteurs, cultiver en eux la fibre entrepreneuriale, les doter des moyens de production, sont quelques recettes pour booster le développement dans tous les sens du terme.

Cette conclusion découle en effet du fruit de notre expérience personnelle. En effet, ma passion forte pour l’agriculture me conduit après l’obtention de mon Master en Droit publique à m’intéresser à un programme d’agriculture urbaine dans une ONG « PROTEGE QV » www.protegeqv.org . L’essentiel de nos travaux consiste après notre formation préalable dans le domaine, à encadrer et suivre 150 producteurs (par encadreur) grâce aussi aux TIC (le téléphone portable était l’outil le plus utilisé). C’est dans cette dynamique que je prends connaissance et  intègre la plate forme des jeunes professionnels pour le développement agricole (YPARD) et que je bénéficie simultanément en 2014 d’une formation-initiation  en média sociaux organisée par YPARD Cameroun, GYIN Cameroun et le CTA. C’est ainsi qu’après  cette formation j’ai pu créer mes  comptes facebook avec une page en agriculture urbaine « Alice urban agriculture » https://www.facebook.com/norra.agri ,  twitter @wouedjie et bloggerwww.norra-infos@blogspot.com  où je publie mes articles en agriculture. En avril 2015, entant que « YPARD GAP GENDER », je poste un article  sur le genre et l’agriculture www.ypard.net/testimonials/agriculture-has-managed-change-my-career.  Au vu des différentes opportunités qu’offre le secteur de l’agriculture,  j’en viens alors à changer mon sujet de thèse de Ph.D et j’opte pour l’analyse du Programme Détaillé pour Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA) entant que politique de développement agricole africain. Je suis participante  à la deuxième semaine africaine de la vulgarisation agricole  en octobre 2015 en Ethiopie où je suis impliquée d’une part comme présentateur : « Les TICs sont- elles une solution pour la vulgarisation agricole? » et d’autre part comme « social media reporter » ceci en langue anglaise. Vu le fait qu’en média sociaux je me suis familiarisé jusqu’à présent qu’avec twitter et facebook, une formation complète pourra nous aider à l’avenir à mieux implémenter notre  programme actuel, « climate smart agriculture » exécuté par CAMYIRD, (Cameroon Youth Initiative for Rural Developpement)  à l’école technique d’agriculture à Bafang situé à l’ouest du Cameroun.

Ce blog poste fait partie des candidatures pour faire partie de la Délégation de jeunes a GCARD3. Le contenu, la structure et la grammaire de cet article sont sous la responsibilité de son auteur uniquement.