MENU

Language

Show contents for

Vite, Vite, Vite! On doit rattraper le train de la GCARD 3

Sokhna and her teamCe n’est pas possible que les jeunes ratent ce train! Non, la GCARD 3 est pour Nous ! Nous ne devons et  ne pouvons laisser une si belle opportunité pour nous de nous engager pleinement dans notre avenir se faufiler entre nos mains.

Oui ! Parce que, l’avenir se prépare dans le présent, et cet « à-venir » nous appartient à nous jeunes.  Le développement agricole et économique en général est entre nos mains.

Mais j’ai compris que seul l’engagement et la motivation personnels ne peuvent suffirent. Il faut impérativement un accompagnement des séniors et des partenariats. Et la GCARD3 répond parfaitement à ce besoin des jeunes.

Nous disons souvent « on veut y mettre la main, mais on ne sait quel chemin prendre ! »

Ou bien même : « c’est un métier de pauvre » C’est parce que nous ne savons pas réellement que tout repose sur le développement agricole et le développement agricole c’est nous, Jeunes !

La GCARD 3 arrive et elle ne vient d’ex nihilo. Depuis la 1re édition de la GCARD en 2010, la cause des jeunes est une priorité puisqu’il montre dans sa feuille de route que l’agriculture est en phase de vieillissement et qu’il devient nécessaire d’encourager les jeunes dans des carrières de recherche agricole pour le développement. Pour être plus réaliste et objectif, des consultations ont été faites pendant deux ans pour mieux cerner les priorités des acteurs et partenaires au niveau national et régional.  Pour réitérer ses propos de la feuille de route de 2010, la GCARD 3 a effectivement intégré les jeunes à toutes les étapes de la consultation. La GCARD 3 est donc pour une interaction utile où les stratégies et directives pour une agriculture innovante vont être prises.

« No one left behind » ! Tout le monde ne peut être présent à Johannesburg, mais tout monde suivra les conversations et échanges en direct et sans rien rater. Oui ! YPARD m’ a fait adorer le social reporting. J’ai une grande passion pour ces media sociaux qui  vont nous permettre de mobiliser le monde entier à cet événement inédit.

Twitter, facebook, google+, instagram, LinkedIn… Activez tous vos comptes et vite, pour recevoir en direct nos compte-rendu.

En tant que jeune étudiante-chercheure, participer à la GCARD 3 me permettra de m’engager à la discussion sur l’innovation de la recherche agricole future de l’Afrique particulièrement. Cela me permettra de voir comment passer de la recherche à l’action comme indiquer dans la thématique 1 de la conférence. Et pour assurer un meilleur futur dans l’espace rural, cette expérience va me permettre de savoir comment rendre l’agriculture séduisante aux yeux des jeunes à travers les media sociaux afin que les jeunes ruraux puissent profiter des opportunités que leur offre l’agriculture.  En dehors de tout cela, la GCARD 3 me permettra  d’étoffer mon réseau professionnel pour avoir une meilleure carrière dans la recherche agricole.

Etant jeune, âgée de 32 ans et représentante de YPARD, je suis étudiante bilingue avec de bonnes aptitudes à écrire aussi bien en anglais qu’en français, à faciliter et faire  des reportages. 

Ce blog poste fait partie des candidatures pour faire partie de la Délégation de jeunes a GCARD3. Le contenu, la structure et la grammaire de cet article sont sous la responsibilité de son auteur uniquement.