MENU

Language

Show contents for

Une année plein d’espoir en YPARD DRC

Le samedi 12 aout 2018, a été une journée spéciale pour YPARD RDC ; 22 membres dont 6 femmes ont pris part à Kinshasa, dans le local d’Habari RDC, où ils ont évalué les activités menées au cours du premier semestre 2018. En effet, cette journée de réflexion a permis à chaque membre de comprendre les activités menées jusqu’ici, celles qui n’ont pas encore été réalisées, les difficultés rencontrées ainsi que formuler les différentes recommandations.

2018 : une année de plaidoyer pour YPARD RDC

L’année 2018 a été une année spéciale où YPARD RDC a réalisé à 80 % son Plan d’Action 2018 Annuel grâce à l’engagement et la mobilisation de ses membres. Par ailleurs, elle a constitué une occasion de faire connaitre ce réseau qui est en sa deuxième année en RDC.

Comme le témoigne Mijosée Ebukumu, membre de la coordination et qui a vu naitre YPARD RDC : « ce réseau inspire confiance. Chaque jeune s’y retrouve et on a envie de se rencontrer chaque jour et chaque semaine ».

Pour Esther INENE, productrice de champignon, : « YPARD me donne des nouvelles idées à chaque rencontre et m’a permis d’améliorer mon travail ».

Quant à Leandre Bilongo, Ingénieur agro forestier de l’ULC : « YPARD m’a montré à quel point je peux développer mon entreprise de transformation dans la filière manioc avec les in puts que j’ai à ma possession. Maintenant, je suis entrain de reflechir sur une spécialité puis lancer une marque sur le marché ».

Ces quelques témoignages prouvent à suffisance combien, les activités de visite d’apprentissage sur le terrain, ont permis à plusieurs jeunes d’apprendre et de développer des idées nouvelles.

En termes d’activités planifiées et réalisées, il s’agit de :

  • Evaluation des activités 2017 et Planification 2018 et Produire des matériels de communication pour YPARD RDC
  • Négociation du siège d’YPARD RDC au bureau de Forum de service de conseil agricole et rural (FOSCAR) RDC, membre du Forum africain pour les services de conseil agricole (AFAAS) et Global Forum on Rural Advisory Services (GFRAS).
  • Organisation d’un café d’entrepreneuriat.
  • Organisation d’une formation à l’intention des jeunes femmes membres d’YPARD RDC
  • Organisation d’une formation sur la rentabilité économique des cultures : Cas du manioc
  • Organisation d’une formation en web2.0 et agriculture
  • Formation en mobilisation des fonds (fundraising)
  • Développer des partenariats avec les structures des jeunes
  • Participer à des activités des jeunes organisés par des partenaires pour mobiliser des jeunes et nouer des partenariats/faire le plaidoyer pour les jeunes
  • Former sur « comment se préparer aux interviews ? »

Organiser UNE visite guidée d’entrepreneuriat et d’apprentissage

En termes d’activités planifiées et non réalisées, il s’agit de :

Formation des jeunes sur la création d’entreprise

Organisation des sensibilisations dans les écoles et universités.

Photo credit: Aimé Kazika