MENU

Language

Show contents for

Chronique "Le Monde Afrique": "Non, l’entrepreneur ne changera pas l’Afrique !"

Ceci est un extrait de la chronique d' Hamidou Anne (Chroniqueur Le Monde Afrique, Dakar) publiée le 13/10/2016 et éditée le 14/10/2016. 

Il y a une mode en Afrique qui consiste à survendre l’entreprenariat, et même à en faire la panacée du développement du continent, au mépris des réalités têtues et importantes auxquelles il fait face. Dans les bonnes feuilles de leur dernier livre, publiées récemment par Le Monde Afrique, Jean-Michel Severino et Jérémy Hajdenberg, en évoquant, de façon dithyrambique, la place de l’entreprenariat dans la transformation de l’Afrique, n’y échappent pas.

D’abord, une précision : entreprendre n’est pas chose nouvelle en Afrique comme on tend souvent à le penser. Cela a d’ailleurs été toujours la norme pour un continent dont les circuits classiques n’ont jamais pu absorber toutes les nombreuses demandes d’emplois. Je passe sur la vendeuse de poissons au marché de Diaobé ou le cordonnier de Conakry qui n’ont pas attendu une nouvelle mode pour se frayer un chemin de distribution, tenir leurs comptes et participer à l’effort national de contribution sociale.

Le discours actuel sur l’entreprenariat comme la solution miracle aux problèmes divers du continent a ceci de gênant qu’il est foncièrement naïf, faux et redondant. C’est la nouvelle trouvaille d’un système néolibéral qui, à chaque époque, pour asseoir encore son emprise sur les sociétés, trouve de nouveaux instruments d’égaiement des peuples. (...)

Continuer de lire la Chronique (texte original) sur le site de Le Monde Afrique.